Le début de JOHN CARTER 2 : LES DIEUX DE MARS raconté par Andrew Stanton !

Partagez l'article
      
 
   

Oh my GODS !!!

The Untold Story of Disney’s $307 Million Bomb ‘John Carter’: ‘It’s a Disaster’ (yahoo.com)

Dans cet article, par ailleurs admirable, de Yahoo Entertainment, qui revient sur John Carter à l’occasion de son dixième anniversaire, se trouvent tout un tas d’informations, comme par exemple, ce que j’ignorais, que Tom Cruise avait demandé à jouer John Carter, lui qui avait déjà été attaché à la version de John McTiernan en 1990-1992 ! Andrew Stanton était resté sur son choix de Taylor Kitsch. Le film aurait-il eu une autre carrière avec Tom Cruise ? On peut le penser !

Le pitch des DIEUX DE MARS !

Les dieux de mars
Un poste de fan fait par Scott Dutton, traduction par mes soins !

 

« Andrew Stanton nous a révélé ses propositions pour la suite de “John Carter”, “Les Dieux de Mars”:

“J’aimais l’idée que nous allions commencer par un prologue. Dans chacun des films, un personnage différent énoncerait le prologue. Dans le premier film c’était Willem [Dafoe], qui jouait Tars [Tarkas]. Dans le second c’était Dejah qui fournissait la narration du prologue. Et cela aiderait ceux qui n’auraient pas vu le premier film un petit résumé de l’histoire que nous allions raconter dans ce film,” dit Stanton. “un résumé court, avec une imagerie intéressante, peut-être avec des dessins ou autre chose. Et ensuite nous allions révéler qu’elle racontait cela à son bébé. Et vous alliez alors comprendre que, Oh mon Dieu, c’est l’enfant. C’est Carthoris, cet enfant de Dejah Thoris et Carter. Et cette histoire qu’elle lui raconte, c’est celle de son père qu’il ne connaîtra jamais.”

Stanton continue : “Et ensuite son père, le personnage de Ciarán Hinds, Tardos Mors, lui dit qu’elle est restée éveillée trop longtemps, qu’elle est fatiguée, et qu’elle devrait laissé son grand-père passer un peu de temps avec l’enfant, et qu’il va le mettre au lit. On révèle ensuite qu’il s’agit de Matai Shang qui s’est métamorphosé. Et qu’il va voler le bébé. Arrive ensuite le générique de début. L’image qui suit le générique allait être Carter, couché sans son costume de funéraille au milieu du désert, ressemblant à un cadavre qui se réveille.”

“Il retire ensuite sa veste et commence à marcher. Ensuite, comme dans ‘Lawrence d’Arabie,’ venant de l’horizon, arrive un Thark monté sur un thoat. Et il va surprendre Carter en lui disant qu’il sait très bien qui il est, et que quelqu’un le cherche. Il l’emmène à un camp pour y trouver Kantos Kan, joué par James Purefoy, qui l’a cherché depuis très longtemps près de toutes les rivières imaginables. Et il est très choqué de l’avoir trouvé. Il dit ensuite, ‘Vous devez revenir à Helium [correction de traduction, le texte original est « heal him », ce qui n’a pas de sens, Andrew Stanton mentionnait très probablement « Helium »].’ Il revient, on pense qu’ils seront tous réunis, mais on s’aperçoit qu’il s’est passé beaucoup de temps entre le prologue et le générique.”

Stanton continue : “À présent Dejah a disparu. Elle est convaincue que les Therns ont pris son enfant et que si Carter doit revenir un jour, elle a décidé de longer la  Rivière Iss pour essayer de le retrouver [Carthoris, j’imagine]. Ensuite, c’est comme dans ‘Le Secret de la Planète des Singes,’ tout le monde va sous la terre pour découvrir qui contrôle réellement la planète entière. Il y a toute une race d’individus en bas qui contrôle une haute technologie. Basiquement, c’est comme un troisième monde que personne à la surface ne connait et les premiers nés [encore peut-être une erreur de transcription dans le texte anglais qui mentionne à cet endroit « First world », je pense que c’était en fait « first borns »] qui ont toujours été là, à l’intérieur, se chargent de créer l’air, l’eau, et tout ce qui permet à ce monde de fonctionner. Et oui, je pourrais continuer.” Stanton fait une pause, puis dit: “Mais je n’ai jamais révélé à personne ce début. Vous pouvez en être fier.”

J’en pense quoi ?

C’est assez stupéfiant d’en apprendre un peu plus sur cette suite que j’attendais tant !

C’était un bon début. Il ne correspond de toute évidence pas à 100% à celui du roman, mais ce n’est pas une surprise, vu qu’Andrew Stanton et ses scénaristes avaient tout réorganisé. Comme dans le livre, Dejah et John mènent séparément leur aventure. À quel moment seraient-ils réunis dans le film ? Dur à dire. Matai Shang est-il au courant du monde intérieur de Barsoom ou est-ce, comme dans le livre, un univers mené par les Pirates Noirs de Barsoom, avec à leur tête la fameuse « déesse » (notez les guillemets) Issus ?

J’espère qu’on en saura encore plus un de ces jours !


Partagez l'article
      
 
   
      
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.