Sister Love et Marianne recréées dans CITY OF HEROES HOMECOMING

Partagez l'article
      
 
   

Je n’ai pas de capture d’écran de Sister Love datant de 2004, au moment où elle est passée de mon imagination au jeu vidéo massivement multijoueurs City of Heroes. Je n’ai jamais réussi à en faire à l’époque, et je croyais naïvement que ce jeu durerait toujours. Le dernier serveur s’est éteint le 30 novembre 2012.

L’idée d’une super-héroïne africaine me trottait dans la tête depuis un bon moment. L’idée était aussi de créer une super-héroïne « passive », c’est-à-dire sans pouvoir offensif à proprement parler.

Marianne fut cependant la première héroïne créée sur City of Heroes. Inspirée d’un personnage du jeu de rôle « Marvel Super Heroes » de TSR, que j’avais créé en dernière minute, suite à l’ajout de dernière minute d’une joueuse au groupe, elle n’était rien de plus au départ qu’une copie de Wonder Woman. Elle est donc devenue dans le jeu une combattante au corps-à-corps, une « scrapper ». Je réservai à Sister Love la catégorie « Defender », un personnage de soutien, notamment dotée de capacités de soin pour sa variante la plus prisée. Elle fut créée le jour suivant !

The rest is History, as Americans say. En 2005 il y eu un serveur français, « Vigilance », et le jeu fut traduit dans la langue de Molière.

Marianne city of heroes
Marianne telle que je m’en souviens à l’époque !
Sister Love City of Heroes
Sister Love dans City of Heroes

Partagez l'article
      
 
   
      
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.