Synthèse d’informations : JOHN CARTER 2 : y a-t-il encore des raisons d’espérer ?

Partagez l'article
      
 
   

Cet article reprend ce qui est de loin celui qui a été le plus lu sur mon précédent blog, sur les possibilités d’avoir un jour une suite de John Carter. Il a été écrit en 2014, soit deux ans après la sortie de John Carter le 7 mars 2012 en France, et toutes les informations sont encore valables pour la plupart.

JOHN CARTER 2 : y a-t-il des raisons d’espérer ?

Et pourquoi pas ? A l’instar de son héros, qui proclame à la face de l’adversité « je suis toujours vivant » comme devise, John Carter le film semble acquérir peu à peu son statut de film culte.

– Rappelons qu’au moment de sa sortie, John Carter a eu l’honneur (certes douteux mais réel) d’être le film le plus piraté du moment ! Eh oui, il existe aussi un classement pour ces choses-là, j’étais aussi étonné que vous qui l’apprendrez ici…

– Si les chiffres aux Etats-Unis ont été médiocres, cela n’a pas été le cas dans le reste du monde, en particulier dans deux marchés clé en plein boum, la Russie et la Chine. Disney pourrait être tenté par une co-production, comme la compagnie l’a fait avec Iron Man 3.

– Au moment même où sortait le film, le livre cartonné « The Art of John Carter » n’était déjà plus disponible. Aujourd’hui son prix atteint le plus souvent 3 chiffres sur le marché de l’occasion.

– La première semaine de sa sortie vidéo, John Carter a été numéro un des ventes de DVD-Blu Ray aux Etats-Unis.

– La chaîne Starz, équivalent de notre Canal+ national, a diffusé en première exclusivité John Carter, et ce à beaucoup plus de reprises qu’il n’est d’usage, preuve de ses bonnes audiences.

AJOUT du 02/08/2021 : Les audiences de John Carter quand le film était sur Netflix ont été suffisamment impressionnantes pour que Taylor Kitsch en remercie les fans. Le film a depuis rejoint la maison mère, dans le catalogue de Disney+.

– De nombreux sites internet et blogs ont depuis la sortie du film fait des articles pour noter à quel point son insuccès n’était pas mérité, et que le marketing incompétent les avaient tenus à l’écart des salles obscures. Une des dernières en date à l’avoir fait est la célèbre romancière Anne Rice. La perception du film change donc peu à peu, du « film que personne ne voulait voir » au « bon film que la médiocre campagne marketing de Disney m’a empêché de voir ». AJOUT du 02/08/2021 : c’est toujours vrai de nos jours, neuf ans plus tard, à chaque fois qu’un article du genre « ces films qui ne méritaient pas leur échec en salles » sort, John Carter est généralement cité.

– Sur les sites qui ne se contentent pas des notations des seuls critiques ou spectateurs en salle, comme Amazon, 8 acheteurs sur 10 placent le film au-dessus de la moyenne, avec des notes à 4 ou 5 étoiles (86% sur Amazon.com, 79% sur Amazon.fr). En fait, avec une note stabilisée à 4.4 sur 5 sur Amazon, John Carter a une meilleure note que TOUS les films Marvel, sauf le premier Iron Man et Avengers. Et John Carter a plus de commentaires que tous les films Marvel, sauf Avengers et Thor.

 

Une suite a-t-elle encore un sens ?

Alors, cela a-t-il un sens d’annoncer une suite à John Carter maintenant, presque deux ans (AJOUT du 02/08/2021 : maintenant neuf) après sa sortie ? A ceci l’auteur de cet article, en bon fan de base, répondra bien évidemment par l’affirmative, arguments à l’appui :

– Disney doit un film en prise de vue réelles à Andrew Stanton, c’est stipulé en toutes lettres dans le contrat  qu’il a signé pour Finding Dory, la suite du Monde de Némo. Bien sûr, cela pourrait être autre chose que John Carter 2. En fait tout dépend à mon sens de la passion d’Andrew Stanton pour le projet, puisque c’est tout de même lui qui l’a initié à la base. Sans lui, rien ne semble possible. AJOUT du 02/08/2021 : ce fameux film ne s’est jamais matérialisé. Depuis Le Monde de Dory, sorti en 2016, Andrew Stanton a réalisé uniquement des épisodes de séries télévisées.

– Les droits arrivent à expiration dans un an, en 2015. On peut penser que les options des acteurs et personnels arriveront eux aussi prochainement à échéance. Si l’annonce doit être faite, elle ne devrait donc pas trop tarder pour que tous les intervenants puissent caler leurs plannings. (MISE A JOUR : Disney a depuis laissé les droits revenir à ERB inc. Pour l’instant aucun autre studio ne s’en est porté acquéreur à notre connaissance.)

[J’ai enlevé ici un paragraphe sur une « annonce surprise » que promettait ERB Incorporated, mais qui s’est avérée être le Tarzan de David Yates (2016)]

– Le moins que l’on puisse dire c’est que Robert Iger, le chef de Disney, n’a jamais semblé être un grand fan de John Carter. Or son départ de la compagnie est prévu en 2018 (AJOUT du 02/08/2021 : Iger est toujours là en 2021, même si officiellement le CEO de Disney est Bob Chapek !). Si Gods of Mars devait être annoncé maintenant, il ne sortirait sans doute pas avant cette date. Deux hypothèses alors : le film marche et Iger pourra se vanter d’être celui qui lui a donné le feu vert ; ou alors le film se plante lui aussi et c’est le nouveau chef de Disney qui devra en supporter les conséquences. Il serait donc gagnant sur les deux tableaux ! (MISE A JOUR : bien sûr aucune suite ne peut être décidée pour l’instant puisque Disney a laissé les droits expirer. Il devront les racheter s’ils veulent mettre en chantier la suite. Cela paraît peu probable, mais qui sait, si « Finding Dory » rapporte un nouveau milliard de dollars à Disney (AJOUT du 02/08/2021 : ce qu’il a fait !), Andrew Stanton pourrait être en bonne position pour négocier une suite.

 

Que sait-on pour l’instant de John Carter 2 ?

– Andrew Stanton a délibérément enlevé de l’intrigue de La Princesse de Mars deux éléments : une bataille aérienne tout d’abord, car il savait qu’il y en avait une plus imposante dans Les Dieux de Mars, et également les usines atmosphériques, qu’il a gardées pour plus tard.

– L’acteur James Purefoy (qui joue en ce moment un serial killer dans la série The Following) a révélé qu’était prévu à l’origine un tournage de 8 mois à Hawai, et que son rôle serait plus développé que dans le premier film. Dans la tradition du premier film où Andrew Stanton avait tourné en décor naturel dans le désert de l’Utah, Hawai était donc sans doute prévu pour représenter la luxuriante vallée de Dor. Dans le roman Carter y retrouvait Tars Tarkas, mais était-il prévu qu’il y retrouve Kantos Kan à la place ?

John Carter 2 Gods of Mars
L’affiche faite par le fan Scott Dutton

Partagez l'article
      
 
   
      
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.