LE GANG S.O.S. FANTÔMES ! 30 jours, mes 30 références geek 22/30

Partagez l'article
      
 
   

J’aurais aussi bien pu intituler l’article « les gars du Saturday Night Live« , sauf que le Saturday Night Live, on ne l’a pas eu en France.

Mais force est de constater que nombre des participants à la série des films S.O.S. Fantômes, que j’adore (quoi, 2016 ? Il n’y a pas eu de film en 2016), ont aussi contribué à certains de mes films favoris.

Sur S.O.S. Fantômes lui-même, qu’est-ce qui n’a pas déjà été écrit ? Le premier film fait partie de ceux sur lequel toutes les bonnées fées de Hollywood se sont penchées, créant un tout qui est beaucoup plus que la somme de ses parties, et toujours unique trente-sept ans après. Il paraît que le prochain film, S.O.S. Fantômes l’Héritage, recapture cette magie, nous verrons bien.

SOS Fantomes
Les deux éditions du jeu de rôle en anglais à laquelle AUCUN maître de jeu ne m’a jamais fait jouer (scandale !) et leurs adaptations en romans, en français

Ivan Reitman

Commençons par le réalisateur, Ivan Reitman. Il a non seulement réalisé les deux premiers S.O.S. Fantômes, mais aussi un de mes films préférés, Président d’un Jour (Dave), 6 Jours 7 Nuits avec Harrison Ford, ainsi que les comédies avec Arnold Schwarzenegger Jumeaux, Un flic à la maternelle (vu en salle pendant que j’étais à l’Armée, dans lequel Schwarzie faisait marcher les bambins au pas, une mise en abîme qui ne s’invente pas), et Junior. Ce ne sont pas mes films préférés du Chêne Autrichien, mais… bon, ils existent.

Président d’un Jour est une fable complètement démagogique, et complètement enthousiasmante, dans une intrigue qui n’est pas sans rappeler le film français La Gueule de l’Autre de Pierre Tchernia, avec Michel Serrault. Le comédien incarné par Kevin Kline, sosie parfait du Président des Etats-Unis, est recruté pour incarner celui-ci aux yeux de tous, y compris de sa femme interprétée par Sigourney Weaver. Un très beau film, une excellente comédie.

En tant que producteur, on doit aussi à Ivan Reitman le film animé Métal Hurlant, les films Space Jam, et… Arrête ou ma Mère va Tirer avec Sylvester Stallone ! Soit beaucoup de plaisirs très, très coupables !

Dan Aykroyd

Un de mes acteurs cultes s’il en est, et également un scénariste accompli. Premier essai, premier coup de maître avec Les Blues Brothers, même si le scénario a été réécrit par John Landis. Avec son complice John Belushi, il compose un duo incroyable et immédiatement iconique, en revisitant les standards du blues, à une époque où cette musique traversait un désert commercial aussi brutal qu’incompréhensible.

Blues Brothers est sans doute dans le top cinq de mes films préférés, et même avant S.O.S. Fantômes ! Un cocktail délirant, enthousiasmant, rythmé et doté des plus belles cascades automobiles de l’univers.

Je suis même prêt à lui pardonner Blues Brothers 2000, car la bande-son reste exceptionnelle. La réunion de talents à la toute fin justifie la vision du film à elle seule, mais je ne vous en voudrai pas si vous y allez directement sans regarder le reste.

Mais Dan Aykroyd c’est aussi Louis Winthorpe le Troisième, dans le cultissime Un Fauteuil pour Deux, encore une fois de John Landis, aux côtés d’Eddie Murphy et de l’éblouissante Jamie Lee Curtis, et du classieux Denhom Eliott. Les quatre compères finiront par s’allier pour faire tomber les frères Duke, dans un film incroyablement maîtrisé de bout en bout. Découvert au fan-club cinéma de mon école, et jamais oublié depuis !

Dan Aykroyd, c’est aussi Les voisins, Dragnet, le culte, pour moi, 1941, Coneheads, Drôles d’espions, J’ai épousé une extraterrestre avec Kim Basinger, soit un paquet de films que j’ai beaucoup appréciés !

Harold Ramis

Celui qui a tranformé la Bible qu’avait écrite Dan Aykroyd pour en faire un scénario qu’on puisse tourner, sur les deux S.O.S. Fantômes, et le réalisateur/scénariste de ce que certains nomment, et je peux comprendre pourquoi, la meilleure comédie de tous les temps : Un Jour sans Fin !

Le notion existait déjà, mais c’est LE film qui popularise à jamais la notion de « boucle temporelle » dans les films et les séries. Un jour qui se répète à l’infini, tant qu’une certaine condition n’est pas remplie. De nos jours encore, comme dans dernièrement Boss Level, des films continuent de se monter sur ce principe. Presque aucune série depuis les années 90 n’a échappé à son épisode « Un Jour sans Fin », comme dans X-Files, Lois & Clark, Xena, Star Trek la Nouvelle Génération, Stargate et j’en passe… Un chef d’oeuvre d’inventivité et de sensibilité, porté par un Bill Murray, qui malheureusement se fâchera avec Ramis sur le tournage, les deux hommes n’étant pas en accord sur le ton du film.

Parmi ses autres films qui m’ont marqués, Mes doubles, ma femme et moi avec Michael Keaton, et Mafia Blues 1 et 2, avec Billy Crystal et Robert de Niro.

Un grand monsieur malheureusement parti trop tôt. S.O.S. Fantômes l’Héritage met en scène sa famille, on peut donc s’attendre à un hommage émouvant qui lui sera rendu à travers son personnage d’Egon Spengler.

Bill Murray

Bon, si la rumeur est vraie, c’est à cause de lui qu’on n’a pas eu de S.O.S. Fantômes 3 depuis toutes ces années. De tous les chasseurs de fantômes, c’est celui dont la carrière m’éblouit le moins, paradoxalement, alors qu’il est le personnage favori de beaucoup. Son positionnement « second degré » apporte cependant un bon contrepoint au côté très « premier degré » de Stantz et Spengler, tout comme Han Solo jouait ce rôle dans les Star Wars.

Je ne peux pas dire que j’ai adoré les autres films avec Bill Murray, à part le Ed Wood de Tim Burton, et Un Jour sans Fin, bien entendu.

Sigourney Weaver

Que dire de cette actrice culte ? Les quatre films Alien bien sûr. Je les aime tous, sans exception. Chacun reflète la personnalité de son réalisateur respectif, et je les trouve tous fascinants à cet égard. Sa performance en Dian Fossey dans Gorilles dans la Brume est exceptionnelle.

Président d’un jour est un de mes films préférés, ainsi que Galaxy Quest, une ode aux Trekkers de tous bords, dans lequel Sigourney Weaver incarne la comédienne interprétant la « Uhura » locale, responsable des communications. Elle retrouve également James Cameron dans Avatar 1 à… 5, à priori !

Rick Moranis

Le Louis Tully de S.O.S. Fantômes 1 et 2 est aussi le protagonistes du remake de La Petite Boutique des Horreurs de Frank Oz, ainsi que le « Casque Noir » de La Folle Histoire de l’Espace, Wayne Szalinski qui agrandit ou rétrécit ses gosses, et Barney dans l’adaptation « live » des Pierrafeu ! Soit beaucoup de rôles marquants.

Elmer Bernstein

Un des plus grands compositeurs de musiques de films, plus de 250 crédits en tant que compositeur sur Imdb, et parmi eux, de nombreux classiques comme Les Dix Commandements et… L’Embrouille est dans le Sac (le remake de l’Oscar d’Edouard Molinaro avec cette fois Sylvester Stallone reprenant le rôle de Louis de Funès !).

Un mélange étrange de classiques et de comédies qui tâchent, où on va trouver aussi bien Les Sept Mercenaires (les 4 films originaux) et La Grande Evasion que Les Bleus et Arrête de Ramer, T’es sur le Sable. On peut aussi citer Métal Hurlant, Le Loup-Garou de Londres, A Tombeau Ouvert, Y a-t-il un Pilote dans l’Avion 1 et 2, jusqu’à Wild Wild West, et la partie instrumentale du Thriller de Michael Jackson !

Un géant.

 

Et vous-même, avez-vous été marqué par un ou plusieurs des films évoqués ci-dessus ? Dites-le moi en commentaire !


Partagez l'article
      
 
   
      
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.