LIVE Youtube du 15 mai 2022 sur la chaîne de la Taverne de Lug : Edgar Rice Burroughs !

Partagez l'article
      
 
   

Camille de la chaîne Youtube La Taverne de Lug m’a fait l’honneur de m’inviter dimanche 15 mai 2022 vers 17h30 pour une vidéo « live » en compagnie de Julien de la chaîne « Old Geek Man Thoughts », et du « soldat de l’hiver » qui a dû nous quitter prématurément à cause de soucis de connection.

Le live du 16 mai 2022 où nous avons parlé, entre autres, d’Edgar Rice Burroughs et de son influence sur la pop-culture, et de Conan 

Vignette Live 160522
Je suis à droite !

 

Merci La Taverne de Lug !

Un immense merci pour m’avoir donné l’occasion de partager ma passion pour l’écrivain Edgar Rice Burroughs, qu’on ne connait que trop peu en France. Et comme je l’ai dit, même sa création la plus connue, Tarzan, devra trouver le moyen de rester dans l’actualité surchargée du vingt-et-unième siècle. Sherlock Holmes a réussi à se moderniser, Dracula aussi, dans une moindre mesure.

Plutôt que de passion, je devrais même peut-être parler d’obsession, depuis que j’ai décidé de découvrir toute son oeuvre après John Carter. Comme je l’explique dans le live, j’ai commencé à fréquenter des forums, en anglais, consacrés à Burroughs, pour parler de John Carter. Sur ce film, les avis étaient assez divergents, mais tous les intervenants sans exception râlaient sur le traitement qui avait été réservé à Tarzan dans les adaptations diverses qui lui avaient été consacrées.

Comment ça, Tarzan n’avait jamais été correctement adapté ?

Moi aussi, ça m’avait étonné à l’époque, parce que Tarzan avait déjà connu des dizaines d’adaptations, en dessin animé, au cinéma, en série… Il y avait forcément quelque part au moins UNE adaptation fidèle, non ?

Ben non.

J’ai fini par lire le livre, juste par curiosité, parce que j’étais avant tout un enfant du Mars de Burroughs. Je doutais fortement que Tarzan, ce héros banal dans la jungle, puisse rivaliser en intérêt avec le Seigneur de Mars. Quelle erreur j’ai faite !

J’ai été bluffé par « Tarzan of the Apes », un roman poignant, ultra-violent, sans concession. La jungle décrite par Burroughs est hostile, sauvage, une source de dangers constants. Alors oui, les lions y feraient rugir (jeu de mot intentionnel) n’importe quel zoologiste. Toujours affamés, toujours seuls, on est loin du vrai comportement des félins.

Quant à Tarzan lui-même, c’est d’abord l’histoire de ses parents qui nous est présentée, et c’est une tragédie qui à elle seule vous arrache des larmes. Car Lord Greystoke Père est l’un des personnages les plus méritants de cette aventure, et au destin funeste. L’histoire de Kala, qui deviendra la mère adoptive de Tarzan dans la tribu des Manganis, sorte de chainon manquant entre le singe et l’homme, est tout aussi tragique.

Rien que cela, on ne l’a eu dans aucune adaptation. Ou plutôt si, une seule adaptation, celle de Joe Kubert pour DC Comics. C’est la seule que je vois comme étant digne de Burroughs.

 

Mais bon, bref, j’espère que vous aurez envie de découvrir ce que je peux dire dans ce live, et qui sait, vous donner envie de découvrir, au moins, Tarzan Seigneur de la Jungle !


Partagez l'article
      
 
   
      
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.